LALANKELY III : Une Révolution Urbaine pour Antananarivo

Inauguration des travaux du projet Lalankely III dans la Haute ville


Face aux défis posés par la densification des populations dans les quartiers moins favorisés de la capitale et ses environs, marqués par un manque criant d'infrastructures adéquates, le projet ambitieux LALANKELY III a été lancé en 2019, sous la maîtrise d’ouvrage du Ministère de la Décentralisation et de l’Aménagement du Territoire (MDAT), avec le financement de la France à travers l'Agence Française de Développement (AFD), de l'Union Européenne (UE), et de l'État Malagasy. Doté d'un budget conséquent de 26,21 millions d'euros (soit environ 110,082 milliards d'Ariary), ce projet se veut un levier majeur pour transformer la qualité de vie de près d'un million d'habitants.

 LALANKELY III se déploie en trois phases dynamiques, avec pour objectif premier l'amélioration substantielle de la mobilité urbaine et de l'accès aux services essentiels. En mettant l'accent sur des infrastructures variées - allant des voies de circulation aux équipements sanitaires et espaces verts, en passant par des installations favorisant le vivre ensemble comme des bibliothèques et terrains de sport - ce projet vise à instaurer un cadre de vie sain et inclusif.

 Dès la première phase, 754 infrastructures ont été mises en place, améliorant significativement l'accessibilité et l'hygiène environnementale des zones ciblées. La deuxième phase a vu la concrétisation de 198 projets supplémentaires, enrichissant l'offre d'espaces communautaires et de loisirs. Actuellement, la préparation de la troisième phase promet de poursuivre sur cette lancée d'embellissement et de fonctionnalité urbaine.

 Le projet met en lumière un engagement remarquable envers la conservation du patrimoine culturel, en mettant en œuvre des mesures spécifiques au sein de la Haute ville d'Antananarivo. Cette initiative vise à enrichir le paysage urbain, tout en préservant et en mettant en valeur les éléments historiques et culturels distinctifs du site. De plus, les habitants de la Haute ville, souvent confrontés à des glissements de terrain et à l'érosion durant les saisons pluvieuses, bénéficient désormais de mesures d'urgence efficaces. Les interventions au niveau de cette zone sont essentielles et incontournables pour assurer la sécurité des résidents et protéger l'intégrité de cette zone à forte valeur patrimoniale.

 Cette initiative phare a été officiellement inaugurée par le Ministre de la Décentralisation et de l’Aménagement du Territoire Monsieur Franck Michel Niaina ANDRIANTSITOHAINA et le Directeur Général de l’Agence Française de Développement Monsieur Rémy RIOUX en présence de l’Ambassadeur de France à Madagascar Monsieur Arnaud GUILLOIS, de l’Ambassadrice de l’Union Européenne Madame Isabelle DELATTRE BURGER et du représentant de la Commune Urbaine d’Antananarivo, le samedi 02 mars 2024.

 L'inauguration du projet LALANKELY III, alignée avec l'arrivée remarquée du Directeur Général de l'Agence Française de Développement (AFD) à Madagascar, illustre parfaitement l'engagement continu et la solidarité des partenaires internationaux et locaux pour dynamiser le développement urbain à Antananarivo et dans les principales villes du pays. Cette initiative représente un exemple éclatant de la coopération fructueuse entre Madagascar et ses partenaires, ouvrant la voie vers un avenir urbain encore plus radieux.

 La venue du Directeur Général de l'AFD précédant l'inauguration a été un moment déterminant, mettant en relief la collaboration internationale essentielle à la réussite de ce projet. La signature de la convention de financement pour le PADEVE 2, touchant six grandes villes de Madagascar - Antsiranana, Mahajanga, Toamasina, Antsirabe, Fianarantsoa, et Toliara - annonce une ère de transformations significatives pour ces métropoles.

 La visite à Antananarivo a également permis de souligner d'autres projets urbains d'envergure, comme la Rocade d’Iarivo, les travaux de confortement et d'embellissement des berges à Ankorondrano (tronçon 11), et la station de pompage à 67 ha, réalisés dans le cadre du programme PIAA toujours sur financement de l'AFD. Ces initiatives attestent de la volonté et de l'engagement profonds en faveur du progrès et du développement durable des zones urbaines à Madagascar.

Fichiers liés à cette actualité.

Autres Actualités